A propos

Présentation: Jean Michel VINCENT

Certains de mes amis jugent mon parcours d’atypique, d’autres d’authentique, mais dans tous les cas c’est celui qui m’amène aujourd’hui à faire de mon mieux pour aider des personnes qui en ont besoin et partager avec eux mon expérience.
Comme beaucoup de personnes, la vie m’a permis de me confronter à des moments douloureux et d’autres beaucoup plus heureux, mais à chaque fois c’était l’occasion de me questionner et de me remettre en question. Essayer de grandir est un travail de tous les jours.
Un parcours comme ingénieur de projets dans l’industrie, puis comme responsable de formation en entreprises puis en tant que travailleur indépendant, m’a permis de connaître le monde de l’entreprise, monde que je côtoie toujours à ce jour.
N’étant pas nourris par l’entreprise au niveau des valeurs que je trouve primordiales comme la fraternité, la solidarité et l’amour, et étant un passionné de musique et musicien, j’ai mis en veille, sans les quitter, mes activités industrielles au profit de la musique, pendant 10 années.
Parallèlement, mon désir de recherche personnelle sur des questions qui étaient présentes dès l’enfance sur la nature de l’univers, de la matière, de la spiritualité m’ont amenés à faire des rencontres et à aborder un travail intérieur qui m’ont permis, depuis une vingtaine d’année, d’avoir plus de recul sur la vie et d’obtenir un meilleur discernement sur moi et mon environnement.
Le chamanisme et la rencontre avec les natifs des nations Pueblos et Navajos au Nouveau Mexique, m’ont permis de me reconnecter à une spiritualité vivante telle que je pouvais la concevoir lorsque j’étais enfant.
Le son, par l’intermédiaire du tambour et du chant, a toujours été présent dans ma vie. C’est ainsi que j’ai suivi la voie du son, « Onsei-Do », avec Isabelle Padovani et fais la découverte du principe de Kototama. Ceci m’a amené ensuite à rencontrer Fabien Maman, créateur de Tama-Do et élève de Senseï Nahazilo Nakazono initiateur de l’enseignement de Kototama en Europe.
J’ai alors découvert le travail fabuleux de Fabien Maman, à la fois musicien, acupuncteur, pratiquant les arts martiaux et chercheur sur l’influence du son sur la biologie du corps humain. Il est un pionnier des thérapies vibratoires.

J’avais besoin de m’ancrer encore plus dans la terre et ayant toujours été attiré par les minéraux, j’ai fait la rencontre d’un homme d’une grande connaissance à l’égal de sa gentillesse, Philippe Perrot-Minot, promoteur de l’idée du « tout minéral » et créateur du système transversal de l’action du minéral (STAM), replaçant le minéral au cœur de la vie, et me faisant prendre conscience de ce que veut vraiment dire « être naturel ».
Toutes ces rencontres et tout mon travail effectué à ce jour m’ont permis de mettre en résonance le corps, le cœur et l’esprit avec les éléments, et le travail n’est pas fini.
Jean Michel VINCENT

Les commentaires sont fermés.